Funeral Rain Forest
- Fall in the mist
- Skull of the raven
- Fathernal waste
- Eria
- Archangel
- Funeral Rain Forest
- Hunt of the faceless child

Copyright © 2020 Vain and Hopeless. All rights reserved.
Prémices de l'existence


Naitre. 
 
On nait réellement le jour où l’on donne un sens à sa vie.
Avant cela nous ne sommes rien, nous ne sommes pas vraiment quelqu’un,
pas vraiment nous-même. On erre lamentablement dans un semblant de vie qui n’est pas vraiment la notre. Nous sommes des pantins créés pour accomplir un travail d’esclave qui profitera à autrui, n’ayant plus la liberté de penser aux notions
de bonheur, de loisirs, de rêve et d’évasion.  
 
 
Vivre pour être en vie, sans plus.  
Il nous faut alors trouver une réponse à la question de notre existence,
un but, un truc qui saura nous tirer vers l’avant car jusque là nous nous laissions pousser passivement par le scrolling du temps, subissant notre labeur
et rêvant parfois à ce que notre vie pourrait être.  
 
Rêver. Ne jamais cesser de rêver.  
 
Exister.  
Se battre continuellement avec la vie et se relever après chaque obstacle qu’elle sème sur notre route sans jamais baisser les bras. Tout ça pour ne pas la fuir car si nous laissons le temps avancer sans nous, il sera trop tard quand nous nous relèverons. C’est alors qu’on se retrouve perdu, contraint de redoubler d’efforts pour reprendre les rênes de notre vie. Mais face à cette difficulté, quelques-uns ne trouveront pas le courage de surmonter cette épreuve et préfèreront la passivité naïve de la vie. Désemparés et indécis, ils laisseront le destin décider à leur place mais en vérité rien ne se joue au hasard, chacun de nos actes influ sur la suite des évènements. 
 
 
Disparaître. Enfin.  
Disparaître après s’être tant battu pour laisser
une trace de notre passage dans cette vie.  
Disparaître et ne laisser quoi au final ?
Une poignée de souvenirs incontrolés, altérés, évaporés ici et là.  
 
En fin de compte cette histoire pourrait être celle de n’importe qui,
celle de personne comme celle de tout le monde, 
mais elle est celle de ceux qui cherchent la vérité.  
 
 

The Stained Angel, Mars 2014